ChroniKulture

Instants critiques et futilités numériques

Nous n’irons pas…

Ne nous leurrons pas ! Je n’ai eu aucunes bonnes raisons de ne pas publier pendant aussi longtemps. Un manque d’inspiration peut être, d’envie aussi, de temps surement. Alors voilà, pour revenir en grande pompe (je vous invite à chercher sur Google l’origine de cette expression qui de prime abord ne veut absolument rien dire) j’ai décidé d’inaugurer une nouvelle rubrique. Oui je sais, vous allez me dire « tu n’as jamais eu de rubriques ton blog n’est qu’un concentré de critiques » et vous auriez probablement raison. MAIS, c’est l’occasion ou jamais (cf la grande pompe ci dessus).

nousnirons

Le concept est simple : n’ayant pas assez de temps pour regarder les idioties télévisuelles actuelles (qui a dit « menteur ! ») ou pour aller au cinéma, je vous présente la rubrique « Nous n’irons pas… ». Le principe étant de dire ce que nous n’irons pas voir et pourquoi. Imaginez un type qui décide de faire des critiques de trucs qu’il n’a jamais vu en se basant sur rien. Vous imaginez ? Et bien c’est ça ! Révolutionnaire hein ? Pour toutes plaintes concernant une atteinte à la déontologie argumentative merci de vous adresser à quelqu’un que je ne connais pas (et si possible qui ne me connaisse pas non plus).

Nous n’irons pas…

Au cinéma voir Hotel Normandy.

hotel-normandy-affiche-originale-de-cinema-format-120x160-cm-un-film-de-charles-nemes-avec-helena-noguerra-eric-elmosnino-ary-abittan-frederique-bel-anne-girouard-annee-2013-939521257_MLHotel Normandy c’est un film de Charles Nemes (le réalisateur de La tour montparnasse infernale, cette simple information pourrait constituer la critique en elle même) pour lequel on retrouve Eric Elmosnino (très bon acteur), Helena Noguerra (actrice bien moyenne) et Arry Abittan (carrément mauvais). La bande annonce nous propose un plat bien fade. Non contente de nous montrer le film en entier (tous les gags, rebondissements et autres sont dévoilés) elle nous fait comprendre que l’histoire s’apparente à un bouillon réchauffé (mais le genre de bouillon que personne n’a envie de boire, genre topinambour/morue).

Hotel Normandy (et ouais, ça fait english de mettre « y » au lieu de « ie », c’est une stratégie marketing) raconte l’histoire de Alice qui a perdu son mari (triste) mais qui a des bons potes (cool) qui décident de lui faire rencontrer quelqu’un. Le genre séducteur qui va lui faire passer quelques jours de folie. Alors ses potes l’envoient dans un hotel (vous aurez deviné le nom…) et font en sorte que le séducteur la charme. Manque de bol, le looser de service (Eric Elmosnino) va tomber sur la belle Alice et ils vont se plaire réciproquement alors que le séducteur (Abittan) cherchera a faire son boulot…blabla…découvrir le pot aux roses…blabla…très décue…blabla…fin heureuse…

Voilà, inutile d’aller le voir on connait déjà la fin (on va pas épiloguer sur l’affiche du film, mais c’est une atteinte à toute forme d’esthétisme).

Nous n’irons pas…

voir Iron Man 3.

Un mec avec une armure en 2013 c’est hyper suspect. Surtout quand l’armure en question est customisée façon cirque Pinder. Et puis le type en question est un riche héritier dont les industries produises des armes (tuer c’est mal !) et ça nous rappelle étrangement le héro de batman Bruce Wayne lui aussi à la tête d’un empire de l’armement, à croire qu’à une époque aux US c’était la mode dans le milieu du comics de créer des superhéros riches à la tête d’une entreprise d’armement. Enfin, on a vu ni le 1, ni le 2 et comme on ira pas voir le 4 on voit pas l’intérêt de regarder le 3.

Nous n’irons pas…

voir Les gamins et Les profs.

Y’a Max Boubil qui joue dans l’un et Kev Adams dans l’autre, c’est deux raisons valables pour boycotter ces films.

Les gamins on passera sur le scénario inexistant, sur l’humour prévisible et sur la brochette d’acteurs obsolètes (Chabat si tu me lis, il est temps d’arrêter les conneries). C’est un mix entre Projet X (qui arrive en 14ème place des moins bons films de l’histoire du cinéma), Tanguy (qui relève un peu le niveau) et Mickey.

90678-les-gamins

Les profs s’apparente juste à un énorme canular. On se rappelle l’adaptation ciné de la bd l’élève Ducobu qui était déjà assez minable dans son genre (le film, pas la bd) alors imaginez la même chose mais avec en plus de ça les têtes d’affiche les plus dépourvues d’humour. Et le mot est faible, Kev Adams a lui tout seul représente la plus grande offense au monde de l’humour jamais existé. Vient s’ajouter Christian Clavier…mais si, Christian Clavier, c’est celui qui jouait Jacquouille dans Les visiteurs et Astérix dans Astérix. Dans quoi a-t-il joué d’autre ? Aucune idée.

Publicités

3 commentaires sur “Nous n’irons pas…

  1. Bhaalil Smith
    mai 13, 2013

    Epique…

  2. tmtc sistah
    mai 13, 2013

    Sympas, sympas comme idée le « nous n’irons pas »! Je t’avoue quand même qu’en lisant le titre j’ai pensé à « Nous n’irons plus aux bois […] ,entrez dans la danse, voyez comme on danse, sautez, dansez, embrassez qui vous voudrez », et je me suis dis « ouah c’est quoi cette galéjade? »
    (Nous n’irons pas voir sur youtube pour nous rappeler l’air de cette chanson outrageuse).

  3. RUDOLF HESS
    mai 23, 2013

    C’est bien ! Il faut enterrer se ramassis de saltimbanques de la comédie en mal de classe et de talent ! good job !

Dites ce que vous voulez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le mai 12, 2013 par dans Actu, et est taguée , , , , , , , , , , , , .

catégorie

© chroniKulture 2012 | Tous droits réservés
%d blogueurs aiment cette page :