ChroniKulture

Instants critiques et futilités numériques

Merci google !

Un mardi après-midi pluvieux, le contexte parfait pour se pencher sur le référencement du blog. Et quelle partie de plaisir !

Il se trouve qu’ayant voulu me la raconter en choisissant comme nom une référence philosophique (Antisthène, philosophe cynique de la Grèce antique pour les petits malins qui n’auraient pas encore cherché sur google), me voilà confronté à une réalité brulante : Antisthène a plus la côte que mon blog. Et comme preuve, la fabuleuse correction automatique de notre moteur de recherche à tous qui transforme « antisthenov » en « antisthène » (parce qu’après tout, c’est vrai qu’ils doivent être nombreux les gens à faire des recherches sur Antisthène mais dont les doigts glissent à chaque fois sur le clavier rajoutant un « o » et un « v »).

Le constat est cruel :

C’est donc non sans une once de regret que je me décide à laisser dans un coin poussiéreux de la toile le nom d’antisthenov (bon courage à celui qui va le reprendre) et que je me lance dans la recherche d’un nouveau nom. Il sera, j’en suis sur, source de rayonnement, de célébrité, de plein d’argent et d’îles paradisiaques au sable fin et à l’eau turquoise (ou en tout cas d’une relation plus amicale avec Mr Google).

Mais voilà, la vérité c’est que j’avais passé au moins 3 jours (=25 minutes) à suer sang et eau (=affalé devant mon pc) pour trouver le « superbe » nom d’antisthenov. Et me relancer dans cette activité m’ennuie vraiment. Alors je me suis dit, pourquoi est ce que les milliers, que dis-je, les milions de fans de ce blog ne m’aideraient ils pas ? Si vous avez des idées, n’hésitez pas, le gagnant remporte le droit de mettre ce blog dans ses favoris (sautez sur l’occasion en or) !

Publicités

Un commentaire sur “Merci google !

  1. yalabch
    mars 26, 2013

    Bon, ce n’est peut être plus d’actualité mais pour avoir été témoin des souffrances endurées, à la recherche du nom apportant miraculeusement la richesse au créateur de ce blog, je suggère à nouveau « Gaspashow » dont les sens multiples n’échapperont pas aux connaisseurs. Quoi de mieux pour un bouillon de culture froid et épicé en même temps !

Dites ce que vous voulez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le novembre 6, 2012 par dans Humeurs.

catégorie

© chroniKulture 2012 | Tous droits réservés
%d blogueurs aiment cette page :